NOS PREMIERS OUTILS

LA PREVENTION

Pour les parents, les enfants, les adolescents et les familles

LES ESPACES DE RENCONTRE
la prévention en direction des familles

Le Groupement Associatif CIThéA met en place des lieux d’accompagnement et neutre suite à une séparation douloureuse, compliquée, conflictuelle ou violente. Ces Espaces de Rencontre permettent l'exercice de la parentalité à la demande des familles ou suite à une décision du Juge aux Affaires Familiales. Le Groupement Associatif CIThéA accompagne les familles au sein de 3 Espaces de Rencontre en direction des familles. Nous accueillons à Paris 250 situations familiales et 100 à Bobigny chaque années

 

Ces lieux soutiennent les parents dans leur rôle affectif et éducatif en permettant la rencontre avec leur enfant. Une action essentiel pour maintenir la relation parent-enfant et l'équilibre des familles. L'accueil y est collectif ou individualisé en fonction de chacune des situations familiales.

 

Ils favorisent la reconstruction de la confiance parentale afin de permettre aux familles de retrouver l'autonomie nécessaire.

Trouver des solutions pour permettre de redonner de l'autonomie parentale

mieux comprendre ce projet et ses modes de financement

LES ATELIERS ET LES GROUPES

soutenir les parents et mutualiser leurs compétences

Un des outils les plus efficace pour le partage d'expérience entre les parents. Les groupes de parole ont comme objectif de réunir des parents autour d'un intervenant et d'une thématique. Il permet de soutenir la parentalité dans des modes d'approches différents et originaux. Les professionnels qui interviennent sont divers et accompagné par un psychologue. On y retrouve des arts thérapeutes, des professionnels autour des nouvelles technologies, des praticiens de la relaxation et de la gestion du stress. Le groupe de parole doit être avant tout un temps d'échance de pratiques, d'expériences et de partage, entre adultes afin de dégager des nouvelles dynamiques de liens dans sa propre famille.

Trouver des solutions dans le partage d'expérience entre parents

Nos services

Les groupes de parole REAAP à Paris 11ème et 18ème

Pour les parents des Espaces de Rencontre à Paris

Pour les parents d'adolescents de Paris

mieux comprendre ce projet et ses modes de financement

 
 

LA MEDIATION FAMILIALE

se dégager des conflits familiaux et mieux communiquer

La médiation Familiale vise à restaurer la communication et à préserver les liens entre les membres de la famille et/ou à prévenir les conséquences d'une éventuelle dissociation du groupe familial. Proposée initialement aux parents désireux de maintenir leurs rôles parentaux au delà de la séparation, la Médiation Familiale s'adresse à la famille dans sa diversité : parents, enfants, grands-parents, fratries, familles recomposées, etc.

En ce qui concerne les enfants :

 

  • Leur permettre de grandir en aimant librement leurs deux parents.

  • Leur permettre de s'extraire des conflits des parents et des violences familiales.

  • Permettre que soit respectée leur place de sujet de droit et reconnue leur filiation, en soutenant les parents dans cet esprit.

  • Leur permettre de conserver toute possibilité de communication et de lien avec leur famille quelle que soit     sa structure, en pleine loyauté avec les personnes qui la     composent.
     

En ce qui concerne les parents et autres adultes :

  • Leur donner la possibilité d'exprimer clairement leur demande, quelles que soient les difficultés et les questions que chacun se pose

  • Leur donner les moyens de chercher par eux-mêmes des issues à leur situation

  • Leur permettre d'utiliser ce nouvel espace de dialogue pour des futurs échanges.

Trouver des solutions et les contractualiser en se dégageant des conflits familiaux

Nos services

91 - DINAMIC Médiation Familiale et APCE 91

INFORMATIONS : Tribunal de Grande Instance d'Evry

DINAMIC Médiation Familiale

PERMANENCES : Arpajon, Athis-Mons, Courcouronne, Étampes, Les Ulys, Massy, Montgeron, Palaiseau, Ris-Orangis, Vigneux-sur-Seine, Verrières-le-Buisson

APCE 91

PERMANENCES : Arpajon, Athis-Mons, Courcouronne, Étampes, Les Ulys, Massy, Montgeron, Vigneux-sur-Seine

92 - DINAMIC Médiation Familiale

INFORMATIONS : Tribunal de Grande Instance de Nanterre

PERMANENCES : Antony, Bagneux, Bois-Colombes

Bourg-la-Reine, Châtenay-Malabry, Châtillon,
Fontenay-aux-Roses, La Garenne-Colombes, Malakoff, Montrouge, Le Plessis-Robinson, Sceaux

93 - Maison de Sélène

INFORMATIONS : Tribunal de Grande Instance de Bobigny

​PERMANENCE : Bobigny

94 - DINAMIC Médiation Familiale

INFORMATIONS : Tribunal de Grande Instance de Créteil

​PERMANENCES : Alfortville, Fresnes, L'Haÿ-les-Roses,
Villejuif, Vitry-sur-Seine

mieux comprendre ce projet et ses modes de financement

 

Le conseil conjugal et familial

1. LES ENTRETIENS

Pour qui ? Pourquoi ?

 

  • Pour toute personne rencontrant des problèmes de couple dans sa vie affective, relationnelle et sexuelle,

  • Pour retrouver une communication et restaurer, dans le couple ou dans la famille, des relations affectives vivantes.

  • Pour préparer une séparation ou en surmonter les blessures

  • Pour permettre une réflexion autour du désir d’enfant ou non, d’une démarche d’adoption ou de PMA, de difficultés autour de grossesses interrompues , du vécu d’une grossesse.

A quel moment ?

  • En cas de situations de crises conjugale et familiale, lorsque des difficultés confrontent le couple ou la famille aux limites de sa capacité de dialogue et de résolution des conflits autour de la sexualité , de l'éducation des enfants, des familles , du temps , de l’argent, des ami(e)s….

  • Lors d’évenements ou épreuves fragilisant la familles comme la naissance, la maladie, le handicap, le chômage, la retraite, le deuil…

  • Lorsque les personnes ou les familles sont confrontées à des situations de dérive sectaire ou radicale et d’emprise mentale, de dépendance, d’usage de drogue…

  • A propos du questionnement sur la pérennité du couple , du fait d’une évolution divergente des attentes de chacun, dans un contexte d’infidélité, de violence, de désenchantement, d’incompréhension…

  • Après une séparation, quand on est tenté de s’enfermer dans son chagrin et le sentiment d’échec, quand on a peur d’engager de nouvelles relations affectives…

Avec qui ?

Un.e conseiller.e conjugal.e et familial.e qui est un.e professionnel.le qualifié.e ayant suivi une formation agréée, spécifique à l’écoute de la parole et de la souffrance et qui est soumis à une obligation de confidentialité.

Comment ? Sur quels lieux ?

  • Un numéro unique pour la prise de rendez-vous :    01 69 81 93 35

  • Un 1er entretien gratuit. Une participation financière est demandée pour les entretiens suivants. Par ailleurs, une modulation tarifaire est rendue possible grâce au soutien de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale. (Certaines mutuelles peuvent prendre en charge tout ou partie de cette participation).

  • L’entretien peut être individuel, en couple ou en famille.

  • Sur plusieurs sites : Arpajon, Athis-Mons, Corbreuse, Dourdan, Evry-Courcourronnes, Les Ulis, Massy

Dépasser la crise, rétablir la communication, comprendre l'origine des difficultés, reconstruire un projet de vie

2. LES INTERVENTIONS COLLECTIVES (en milieu scolaire, foyers de jeunes, CHRS, associations etc.)

Depuis plus de vingt ans, les conseillers conjugaux et familiaux de l’APCE91 sont habilités à intervenir en milieu scolaire, dans les écoles, collèges et lycées. Ces interventions trouvent leur fondement légal dans la loi du 4 juillet 2001 (1) et sont encadrées par la circulaire du 12 septembre 2018 (2).

L’association a ainsi développé des contenus adaptés au développement psycho-affectif des enfants.

  • Pour les 3- 6 ans : Apprendre à exprimer ses émotions « Le monde de Respiro »

L'objectif de cette intervention, est d'aider les enfants à repérer et exprimer leurs émotions. Elle s'articule autour de 5 séances où, Respiro ,  un personnage fictif représenté par une peluche,   et ses amis (Oulala pour le chagrin, Frousso pour la peur, Tornada pour la colère et Alegro pour la joie) traversent, avec les enfants, les différentes émotions.

Voici une présentation par Dominique pour en savoir plus :

  • Pour les 6-11 ans : L’apprentissage d’un comportement responsable, dans le respect de soi et des autres

 

Les séances éducatives pourront notamment aborder :

 

  • les compétences psychosociales (reconnaitre et nommer ses émotions et celles des autres ; savoir les comprendre et les maîtriser )

  • la capacité à reconnaître ses responsabilités

  • l’estime de soi, le respect de soi, le respect des autres, l’égalité filles/garçons

  • la résolution pacifique des conflits

  • les niveaux de langage sur la sexualité, les jurons ou insultes à connotation sexuelle, l’homophobie

 

 

  • Pour les 11 et 18 ans : Identifier les différentes dimensions de la sexualité : biologique, affective, culturelle, éthique, sociale, juridique

 

A cet âge les interventions pourront notamment aborder :

 

  • Les 3 champs de la sexualité humaine : biologique, sociale et psycho-affective 

  • Différents cadres : loi symbolique (tabou du meurtre et de l’inceste), législation française, règles morales, culturelles, religieuses

  • La contraception, l’interruption volontaire de grossesse, la prévention des infections sexuellement transmissibles

  • La liberté, la responsabilité et respect des choix de chacun : réseaux sociaux, cyber-harcèlement, prostitution

  • La construction de ses propres repères, de ses propres valeurs

  • Les manières d’exprimer son ressenti

L'association APCE91 du groupement associatif CIThéA est adhérente à l'Association Française des Centres de Consultation Conjugale (AFCCC), reconnue d'utilité publique. Elle bénéficie de l'agrément préfectoral au titre d'établissement d'information, de consultation ou de conseil familial, conformément au disposition du décret du 7 mars 2018.

1. 

« Une information et une éducation à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d'au moins trois séances annuelles et par groupes d'âge homogène. Ces séances pourront associer les personnels contribuant à la mission de santé scolaire et des personnels des établissements mentionnés au premier alinéa de l'article L. 2212-4 du code de la santé publique ainsi que d'autres intervenants extérieurs conformément à l'article 9 du décret no 85-924 du 30 août 1985 relatif aux établissements publics locaux d'enseignement.

Une information et une éducation à la sexualité et à la contraception sont notamment dispensées dans toutes les structures accueillant des personnes handicapées ».

2.

« Il s'agit d'apporter aux élèves des informations objectives et des connaissances scientifiques, et de développer leur réflexion et leur esprit critique. Les échanges se font à partir de leurs représentations afin de leur permettre de développer une réflexion individuelle et collective et ainsi les conduire à s'approprier des valeurs humanistes »